Logo Usa-expat.tv
  Devenez Fan sur Facebook Suivez nous sur Twitter Abonnez-vous sur YouTubeMondissimo





 
 
Favoris et Partage

Une petite fille Américaine est décédée lundi 16 septembre à cause d’une amibe « mangeuse de cerveau » aux Etats-Unis, rapporte la presse américaine. La fillette de 10 ans s'était baignée dans un cours d'eau au Texas, elle est morte après avoir contracté une infection due à une amibe qui lui a d’abord provoqué des maux de tête, suivis d'une fièvre, rapporte l’AFP. Selon le site baignades.sante.gouv, « les amibes sont des microorganismes présents dans tous les compartiments de l’environnement. Elles apprécient les milieux humides, spécialement les eaux douces chaudes dont la température s’échelonne de 25°C à 40°C ». Le département de la Santé du Texas a confirmé à des médias locaux qu'elle avait contracté une infection due à l'amibe "Naegleria fowleri ». En France, "le risque sanitaire lié à la présence d'amibes N. fowleri dans les eaux est faible car les cas d'infection sont rares", explique un rapport de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) qui date de 2014. Un cas a été rapporté en France ces dernières années. Un petit garçon de 9 ans est décédé après une baignade en Guadeloupe.

 
Contenu de la vidéo : Une petite fille Américaine est décédée lundi 16 septembre à cause d’une amibe « mangeuse de cerveau » aux Etats-Unis, rapporte la presse américaine. La fillette de 10 ans s'était baignée dans un cours d'eau au Texas, elle est morte après avoir contracté une infection due à une amibe qui lui a d’abord provoqué des maux de tête, suivis d'une fièvre, rapporte l’AFP. Selon le site baignades.sante.gouv, « les amibes sont des microorganismes présents dans tous les compartiments de l’environnement. Elles apprécient les milieux humides, spécialement les eaux douces chaudes dont la température s’échelonne de 25°C à 40°C ». Le département de la Santé du Texas a confirmé à des médias locaux qu'elle avait contracté une infection due à l'amibe "Naegleria fowleri ». En France, "le risque sanitaire lié à la présence d'amibes N. fowleri dans les eaux est faible car les cas d'infection sont rares", explique un rapport de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) qui date de 2014. Un cas a été rapporté en France ces dernières années. Un petit garçon de 9 ans est décédé après une baignade en Guadeloupe.


Mots clés liés : Texas, Etats-Unis, mangeuse de cerveau, Guadeloupe, eaux douces chaudes, département, Santé, fille, morte, amibes, risque sanitaire, infection, France

Image pour les réseaux sociaux :